Tuesday, September 27, 2022
Tout Paris et la France… version bouffe !


Quels sont les restos qui ont la cote ?

Comme beaucoup de secteurs de la consommation, la gastronomie elle aussi est concernée par les tendances. Des tendances à suivre…

By admin , in Uncategorized , at janvier 19, 2022

test

Comme beaucoup de secteurs de la consommation, la gastronomie elle aussi est concernée par les tendances. Des tendances à suivre pour connaître ce qui marche et ce qui ne marche pas.

Des concepts sont apparus et d’autres se sont confirmés. Mais ce qui est sûr, c’est que l’alimentation saine et la consommation écoresponsable sont au cœur des préoccupations cette année. Le tout influencé par le monde numérique. Voici donc les grandes tendances de la restauration en 2019.

Sain, mais bon : la tendance Healthy

Comme indiqué avant, manger sain est au cœur des préoccupations des consommateurs. C’est même une des résolutions principales des gens cette année. Mais manger sain ne signifie pas sacrifier le goût. Et pour cela, on ose les alternatives (pâte de chou-fleur, spaghetti de courgettes, etc.), les supers-aliments, et surtout des produits naturels, locaux et frais.

Retour à la nature : Fresh Foraged Feasting

Fresh Foraged feasting signifie littéralement « festin de produits fraîchement récoltés ». L’idée est claire, on préfère tout ce qui est naturel, brut et frais. Beaucoup de restos utilisent seulement les aliments locaux, fraîchement récoltés ou exclusivement les produits de la saison. Plus c’est simple, plus c’est bon.

Le local mis en valeur

En 2019, le concept du local ne se limite pas aux assiettes. Beaucoup de restaurants adoptent un approvisionnement local à tous les niveaux : aliments, meubles, déco et personnel. Pourquoi faire ? Pour enrichir l’économie locale et encourager le développement local. On trouve par exemple des restaurants qui confectionnent des repas à partir des surplus de supermarchés locaux afin de lutter contre le gaspillage.

Le Vegan revisité

De plus en plus de personnes adoptent la consommation Vegan pour différentes raisons. Certains le font pour suivre les tendances, et d’autres pour manger sain ou encore pour défendre la cause animale. On parle aujourd’hui de végétariens, de vegans et de flexitatiens, de cuisine végétarienne ou végétalienne.

Les restos entièrement vegans sont très en vogue, mais il y a des restaurants qui proposent simplement des menus dédiés aux végétariens. On parle aussi de Vegan Pairing ou Wine Vegan Pairing, une des tendances gastronomiques de cette année. Il s’agit d’associer le vin aux mets 100% végétaliens, au plaisir des personnes vegans !

Manger et se soigner

Toujours dans la tendance « Healthy », les gens cherchent aujourd’hui à manger des repas qui leur feront du bien, au moment et plus tard. Pour répondre à ce besoin, les restaurants ne se limitent pas à utiliser des aliments bios, locaux ou frais. Ils proposent aussi des menus et plats pour des raisons spécifiques : anti-stress, anti-fatigue, détox, sans glucose, sans gluten, etc. Et ça marche très bien !

Dans certains établissements, on vous demandera comment vous vous sentez aujourd’hui et on vous proposera un apéritif, une boisson ou même un menu adapté à votre humeur.

Manger est une expérience

D’après des statistiques de 2016, 3 millenials sur 4 préfèrent vivre une expérience plutôt qu’acheter un objet. On ne se rend pas seulement à un resto pour la bonne nourriture qu’il présente, mais aussi pour son ambiance, sa déco créative, son animation, etc. Plutôt que de simplement manger, on cherche à vivre une expérience inoubliable, unique ou du moins agréable.

Or offrir au client une expérience agréable peut se faire de différentes manières. Dans l’assiette, par des plats exotiques ou des présentations créatives. Grâce à une ambiance ou décoration particulière, une animation musicale, etc. Les consommateurs apprécient par exemple les restos à ambiance chaleureuse dans lesquels ils se sentent comme chez eux, les restos au style rétro (années 80 ou 90), mais aussi ceux qui offrent une expérience insolite : décoration bizarre, cuisine ouverte, etc.

Restauration écoresponsable

Les consommateurs sont de plus en plus conscients des enjeux environnementaux auxquels nous faisons face aujourd’hui. Ce qu’on mange ne doit pas seulement être délicieux et bon pour la santé, il doit également être bon pour la planète.

Les établissements culinaires doivent donc faire preuve de leur engagement dans les causes « planétaires ». On cite par exemple la lutte contre le gaspillage alimentaire grâce à différentes mesures comme la gestion des invendus, l’écoemballage et l’utilisation des contenants écologiques ou réutilisables. On réduit aussi l’utilisation du plastique.

Et après les pailles en métal, en verre ou en bambou, on propose aujourd’hui des pailles comestibles à base de marc de pomme, de pâte ou d’algues naturelles. Il y a même des tasses comestibles utilisées pour présenter un dessert ou du café.

Une nourriture « instagrammable »

Avant de manger, on prend une photo. Il s’avère que plus de 50% des consommateurs prennent des photos de leurs plats au restaurant. Et la quasi-totalité de ces photos atterrit évidemment sur Instagram. En voilà donc un autre critère que les consommateurs prennent en compte : la nourriture doit être instagrammable.

Aliments frais, couleurs vives, jeux de volumes et de textures et présentations créatives sont combinés pour créer le parfait effet esthétique qui sera digne d’apparaître sur votre Instagram. Les produits exotiques, la cuisine orientale ou asiatique sont également appréciés par les fans de la gastronomie visuelle.

Cela montre à quel point l’aspect esthétique est important dans la restauration. Pas seulement dans l’assiette, mais aussi dans l’environnement et la décoration.

Le restaurant devient numérique

La mutation numérique dans le secteur de la restauration est évidente plus que jamais. En effet, le digital fait partie du quotidien des consommateurs d’aujourd’hui, en particulier ceux de la génération Z (nés après 1990). Il est donc temps pour les restaurants d’embrasser la transition digitale.

Des tablettes qui servent de menus (et pour commander aussi) aux serveurs robots, les idées ne manquent pas pour introduire le digital dans un établissement culinaire. La possibilité de commander, réserver une place ou personnaliser un menu via application mobile plaira sans doute à la clientèle ultra-connectée.

Les menus surprise

Et si vous commandiez votre repas sans en connaître le contenu et vous vous laissez surprendre ? Ceci peut sembler risqué, mais c’est pourtant une idée que beaucoup de restaurants ont adoptée et qui a prouvé son succès.

Et si l’on y pense bien, cela s’inscrit toujours dans la tendance de la cuisine expérientielle. C’est en effet excitant de partir au restaurant sans savoir ce qui vous attend exactement. Vous allez peut-être découvrir de nouvelles recettes ou apprécier des aliments sur lesquels vous aviez des préjugés.

Les incubateurs de chefs

L’idée est présente depuis quelques années et s’accentue de plus en plus. De nombreux établissements accueillent des chefs débutants ou expérimentés, pour des durées déterminées de quelques semaines ou quelques mois. Une occasion pour les chefs de tester de nouvelles recettes ou de se faire connaître, et aux clients de déguster des préparations gourmandes et variées, locales et internationales.

C’est encore mieux si le restaurant dispose d’une cuisine ouverte permettant aux clients d’assister à un véritable spectacle culinaire. Ce concept se trouve surtout dans les établissements de type commune ou village gastronomique.

Le snaking… plus sain

La restauration rapide est comme toujours très en demande, en particulier ce qu’on appelle le « snaking ». Il s’agit des repas servis rapidement, peu chers et qu’on peut manger n’importe où (sur place ou en nomade) et n’importe quand (pendant ou en dehors des repas réguliers).

Encore plus important, le snaking doit être sain et si possible créatif. Parmi les tendances en ce domaine, on cite le burger vegan et le fameux pushcake.

Manger et faire du shopping

Parmi les idées en tendance récemment, il y a le resto-boutique. On n’y va pas seulement pour manger, mais aussi pour acheter quelque chose, soit des aliments d’épicerie ou de boucherie et même des accessoires. Vous pouvez acheter des tasses de café, des assiettes, des décors, des abat-jours, des accessoires de mode, des vêtements, des livres, etc. à chaque resto-boutique son concept !